Mouzill'oeuf des œufs fermiers bio plein air à Mouzillon

prendre soin des sols : l’approche Hérody

Olivier LINCLAU du GAB44 a répondu à notre (les paysans locaux du GIEE) demande de formation sur l’équilibre des sols de nos fermes.

Olivier pratiquant un profil sur les parcelles des maraîchers (juste à côté!)

Il complète par un diagnostic complet : l’approche Hérody en venant sur le terrain.

J’ai donc la chance de travailler avec lui.

Pour ceux qui veulent aller plus loin :

1- LES PRINCIPES DE L’ANALYSE


La méthode BRDA-Hérody est développée depuis une trentaine d’années par Yves HERODY, géologue de formation qui a fait plusieurs constats :

  • L’agronomie et la pédologie utilisées au quotidien par les agriculteurs et les techniciens ne prenaient pas en compte les dernières avancées en matière de sciences du sol (problème de vulgarisation),
  • Une dégradation rapide de la qualité des sols avec en parallèle une stagnation des rendements et une augmentation constante des intrants.

Il a donc mis au point une méthode d’analyse qui permet de mieux connaître son sol et d’améliorer son fonctionnement. Celle-ci comprend 2 parties complémentaires :

  • Une sortie terrain (qui est la partie la plus importante de la méthode) avec observation de la topographie, de la géologie (roche mère des sols), de la circulation de l’eau, de l’état structural du sol complété par des prélèvements de terre
  • Des mesures de laboratoire qui complètent les mesures de terrain,

Ces observations et mesures sont une base pour la formulation de conseils sur les quantités, et qualités des apports, ainsi que sur les périodes d’apport, le fractionnement.

2- DÉROULEMENT D’UNE ANALYSE DE SOL SELON LA MÉTHODE BRDA-HERODY

  • regarder globalement la parcelle et la qualifier par rapport au paysage et au climat,
  • COMPRENDRE et définir la roche mère (soit grâce aux cartes géologiques du BRGM, soit avec l’aide d’un géologue),
  • définir les minéraux rencontrés et commencer à en déduire les éléments fins libérés (sable, limons ou argiles),
  • observer la végétation présente (indicateurs de zones humides, tassement…),
  • faire un profil pédologique nous renseignant sur : le tassement/compaction du sol, la structure, la circulation des racines, la présence ou non de semelle de labour, de zone de rétention en eau, vérifier la présence ou l’absence de calcaire actif (cf après).
  • puis prélever un échantillon de terre EN PLACE dans un/des endroits stratégiques de la parcelle (et surtout ne pas mélanger différents points de prélèvement).

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.